comment orienter un panneau solaire

Les panneaux solaires sont actuellement un élément de plus en plus populaire auprès des particuliers, en raison des avantages qu’il est possible d’en tirer. En outre, la mise en place de celui-ci doit se faire de manière optimale, autrement vous risquez de ne pas obtenir un rendement convenable pour la production d’électricité.

Présentation des panneaux solaires

Le plus souvent, quand on parle de panneaux solaires, il s’agit des modèles qui permettent de générer de l’électricité, soit les panneaux photovoltaïques. Les spécificités de ceux-ci concernent essentiellement les cellules dites photovoltaïques et qui permettent de générer de l’électricité en utilisant la lumière du soleil. Cette électricité est ensuite convertie pour mieux convenir à une utilisation domestique, et stockée dans un ensemble de batteries jusqu’à ce qu’on en fasse l’utilisation.

Il est aussi possible de faire l’utilisation d’un panneau solaire sans batterie, mais l’inconvénient est qu’il n’est pas possible de stocker l’électricité, et on doit l’utiliser au moment même où elle est produite. Cela peut convenir pour des besoins comme pour les machines à laver, qui ne servent pas tous les jours. Les écarts de couts entre les modèles sans batteries et ceux avec batteries sont exorbitants, car les technologies utilisées pour concevoir les batteries en général ne sont pas encore très optimales, même si des avancées sont faites dans ce domaine de manière continue.

La question de l’orientation des panneaux solaires

Le tout est de faire en sorte que les modèles de panneaux solaires puissent bénéficier de la meilleure quantité possible de rayons de soleil à tout moment. Pour faire cela, il est nécessaire de les disposer à un angle stratégique, le plus souvent tourné vers le Nord. L’inclinaison se fait à partir de calculs spécifiques qu’il vous est possible de laisser aux soins des professionnels qui se chargent de la mise en place de vos panneaux solaires.

Une option également intéressante est l’utilisation de panneaux solaires qui s’orientent de manière automatique, de manière à toujours se tourner vers le soleil comme il faut. Ce genre de dispositif peut être géré par un système de domotique, dans le cas où votre maison en possède un. L’angle optimal peut varier selon la période de l’année, aussi il peut donc être nécessaire de déplacer quelque peu vos panneaux solaires de leur position initiale passé un certain temps.

Trouver un bon modèle de panneau solaire

Il vous est actuellement possible de trouver différents modèles de panneaux solaires sur le marché, et c’est essentiel que de faire le meilleur choix possible en ce qui concerne le modèle à mettre en place chez vous. Le budget nécessaire pour la mise en place de panneaux solaires pour répondre à la totalité des besoins en énergie d’une maison de taille moyenne est d’environ 20 000 euros.

Si vous souhaitez seulement utiliser des panneaux solaires pour les appareils comme les machines à laver, il vous est possible de faire de tels achats pour moins de 1000 euros. En outre, il y a des paramètres à prendre en compte comme la rentabilité des panneaux solaires une fois mis en place sur votre maison.

comment sceller un poteau de cloture

Vous êtes surement au courant qu’une clôture avec des poteaux mal installer et fixer ne sera d’aucune utilité. C’est dans le but de vous aider au maximum à sceller correctement les poteaux de votre clôture que nous avons préparé l’article que nous avons ici.

La fixation d’un poteau en générale

Avant de sceller le poteau de clôture, sachez que vous devriez passer par d’autres étapes qui sont très importantes. Notez alors que vous devriez prendre en compte le terrain où vous allez fixer le poteau. Effectivement, un mauvais terrain ne garantira pas la bonne fixation de l’accessoire. Ainsi, il vous est recommandé de préparer des poteaux neufs pré-traités ainsi que du béton prêt à l’emploi et de la pierraille. Plusieurs matériels sont aussi nécessaires pour ancrer un poteau solidement dans le sol.

Préparez le terrain

La première chose à faire est de prendre des informés concernant le terrain avant de le délimiter avec la pose d’un cordeau entre deux piquets. Ainsi, vous obtiendrez un résultat propre et carré avec les mesures nécessaires pour la suite des travaux. Vous devriez aussi faire des traçages au sol afin de délimiter l’emplacement de chaque poteau. Un mètre à ruban devrait suffire pour la prise de mesure. Assurez-vous seulement de ne pas changer la distance de vos trous et tout ira bien. Généralement, l’écart entre deux poteaux est de trois mètres. Une fois les marquages terminés, il ne vous restera plus qu’à faire des trous de 60 cm de profondeur tout en prenant en compte le fait qu’une clôture haute a besoin de trous profonds. Vous pourriez poser un lit de pierraille de 15 cm au fond du trou que vous accompagnerez de la dame.

Installez le poteau

Avant de poser le poteau en question, vous devriez vous assurer qu’il sera parfaitement droit une fois posé à sa place. Dans ce cas, n’hésitez pas à le caler avec des pierres tout en vérifiant l’alignement du cordeau et du poteau. Pensez à vous assurer que le poteau soit en aplomb. N’hésitez pas à vous servir de pierrailles pour le stabiliser au cas où cela s’avérerait nécessaire.

Remblayez les trous

Le scellement d’un poteau de clôture se termine toujours par le remblayage du trou après la mise en place. Pour cela, vous n’aurez besoin que d’un mélange de pierraille et de terre ainsi que de gravier au cas où le sol serait parfaitement compact. N’oubliez pas de le tasser avec un damier à la fin. En outre, vous pourriez aussi opter pour l’application de couches de béton et de cailloux alterner. Une couche de terre au dessus suffira pour garantir l’effet que cela produira.

D’autre part, un sol meuble a besoin d’une coulée de béton pour sceller votre poteau de clôture. Vous devriez alors faire le nécessaire pour ne pas causer la détérioration des piquets.

changement toiture tous les combien

Au moins, une fois par an, c’est-à-dire, après chaque gros épisode d’intempéries, une toiture a besoin d’être contrôlé, cela permet de conserver son bon état. Par contre, quel que soit l’entretien effectué, après plusieurs années de construction, une toiture a forcément besoin d’être remplacé. Mais quand est ce qu’il faut remplacer alors une toiture ? Découvrez la réponse à cette question dans le développement de cet article.

Pourquoi refaire une toiture ?

Avant de vous révéler la durée nécessaire avant le changement d’une toiture, nous aimerions d’abord vous citer les raisons incitant un changement de toiture. En effet, les raisons sont nombreuses, mais la plus courantes est dû à l’abîment de la toiture. Plus précisément, si votre toiture a subi des dégâts importants ou que des soucis récurrents ne peuvent plus être résolus par une simple réparation, là, il faut passer au remplacement de la toiture. Ultérieurement, vous pouvez refaire votre toiture si vous souhaitez améliorer le confort thermique de votre maison. Pour ce faire, vous devez utiliser des matériaux plus modernes et plus respectueux de l’environnement. Puis, il recommandé de mettre en place une meilleure isolation thermique, cela est très bénéfique pour votre confort ainsi que la réduction de votre facture de chauffage. Enfin, en changeant la toiture d’une maison, vous pouvez à la fois augmenter sa valeur marchande tout en changeant son aspect visuel et en lui donnant une autre allure.

Les meilleurs moments pour le changement d’une toiture

En fonction de l’ancienneté de votre toiture, vous devez solliciter la visite d’un couvreur pour vérifier l’état de votre toit. Il pourra pendant sa visite vous déterminer la durée nécessaire à votre toiture avant qu’elle soit remplacée. Ainsi, dans le cas d’un toit d’une dizaine d’années ou moins, il faut refaire la toiture tous les 10 ans. Puis, pour un toit datant de 20 ans, il faut le refaire tous les 2 ans. Tandis que pour le toit datant de 40 ans, il est nécessaire de le refaire tous les ans. En respectant ses indications, vous pouvez non seulement conserver, le plus longtemps possible, le bon état de votre toiture, mais également, vous pouvez repérer immédiatement les signes annonciateurs d’un problème au niveau de votre toiture.

Les étapes à suivre avant le changement d’une toiture

Avant le changement d’une toiture, il est indispensable de la traiter. Cela permet d’éviter un changement de toiture avant le temps. De ce fait, vous devez nettoyer par brossage et rinçage les incrustations superficielles. Ultérieurement, via une résine de colmatage, vous devez effectuer une réparation des éventuelles microfissures. Ensuite, il est conseillé de faire un traitement fongicide, algicide et anticryptogamique pour lutter en profondeur contre les organismes parasites. Un traitement hydrofuge est également utile si vous souhaitez éviter les infiltrations d’eau et rendre votre toiture imperméable à l’eau. Enfin, pour garantir une meilleure longévité à la toiture tout en la renforçant de manière durable, il est recommandé de faire un traitement curatif ou préventif. Il s’agit d’une alternative à un changement de toiture.

Quelle télécommande Came choisir pour son portail motorisé

L’utilisation d’une télécommande vous permet de profiter d’un grand nombre d’atouts. Si vous souhaitez faciliter votre quotidien, cette solution est faite pour vous. De plus, c’est un appareil qui est disponible en différents modèles. Si vous souhaitez profiter des avantages d’une télécommande de qualité, on vous conseille d’opter pour les modèles de la marque Came. Pratique et performant, un bip de portail Came répond parfaitement à toutes vos attentes.

Les raisons de s’investir dans une télécommande de portail

De multiples raisons poussent les particuliers à utiliser des télécommandes de portail. Pour commencer, sachez que cet appareil propose une facilité d’utilisation. C’est ce qui le différencie d’autres accessoires domotiques. En effet, si vous souhaitez commander votre portail à l’aide de ce dispositif, il vous suffit d’appuyer sur un seul bouton en direction de votre équipement. Ce simple geste vous permet de commander à distance l’ouverture et la fermeture de votre portail.

Si vous souhaitez profiter d’un maximum de confort, le pilotage à distance de cet appareil est la meilleure solution. Grâce à sa modalité de fonctionnement, vous n’avez plus besoin de sortir de chez vous pour ouvrir votre portail. Une simple pression depuis votre fenêtre vous permet de piloter votre équipement. N’est-ce pas une solution parfaite pour faciliter votre quotidien ?

C’est également le meilleur moyen de répondre à vos besoins de sécurité. Le codage de votre appareil lui permet d’être unique. Ainsi, personne ne peut le remplacer par un autre modèle. Ce qui vous offre une occasion de contrôler votre entrée. De plus, si vous tenez à la durée de vie de votre portail, le commander avec une télécommande de portail est considéré comme une solution parfaite.

Opter pour une télécommande de portail Came

Si vous venez de motoriser votre portail, on vous conseille de privilégier les télécommandes de grande qualité pour le commander. Pour cela, Came vous invite à faire confiance à son savoir-faire. Grâce à l’expertise de son équipe, l’enseigne est en mesure de répondre à toutes vos demandes. Outre la performance de ses télécommandes, Came est aussi connue pour la diversité de ses modèles.

Comment trouver la télécommande idéale ?

Afin de trouver le bip qui s’adapte à vos besoins, on vous conseille de commencer par celui qui correspond parfaitement à l’automatisme de votre portail. C’est un critère à ne pas oublier si vous souhaitez profiter des avantages de votre équipement. Ensuite, on vous conseille de tenir compte de la robustesse et de la performance de votre télécommande. Si vous exigez un modèle doté d’un design innovant ou authentique, sachez que la marque vous propose des télécommandes de différentes formes et coloris. C’est à vous de choisir l’émetteur de portail qui répond à vos goûts

comment reprogrammer sa télécommande de portail coulissant

Vivre une vie plus confortable est un privilège que tout le monde peut en profiter en utilisant les meilleurs équipements. Du côté de votre portail, l’équipé d’un système de motorisation est une astuce de confort, mais aussi de sécurité. Mais pour que l’installation fonctionne en toute performance, l’usage d’une télécommande de portail est souhaité. Si vous voulez connaitre les étapes de la reprogrammation d’un bip portail, voici ce que vous devez savoir. Bonne lecture !

Les avantages d’un portail coulissant

Un portail coulissant n’est pas le même qu’un portail battant. Certes, le but d’installer un portail est d’ordre sécuritaire, mais une telle installation est aussi un gage décoratif pour l’ensemble de la propriété. De ce fait, le choix du type de portail que vous voulez installer est très important. Pour le portail coulissant, il présente de nombreux avantages. Déjà sur le plan de l’emplacement, un portail coulissant ne demande pas une grande surface au moment de son ouverture ou de sa fermeture si on le compare avec un portail battant. Vu qu’il se loge directement à gauche ou à droite de votre clôture selon son mouvement, en coulissant le long du mur, il n’est pas indispensable d’avoir une grande surface devant votre portail ou bien devant votre garage. Mais encore, choisir un portail coulissant c’est investir dans une installation qui est simple à utiliser. En effet, ce type de portail est plus facile à utiliser, surtout quand le portail est un peu pesant. Sachez que l’intégration d’un système de motorisation sur un portail coulissant est aussi plus simple. Et comme tous les portails équipés d’une motorisation, une télécommande de portail est toujours utile pour faciliter le pilotage à distance de l’ensemble de l’installation.

Reprogrammer une télécommande pour portail coulissant

Vous voulez reprogrammer la télécommande de votre portail coulissant ? Pour cela, différentes possibilités s’offrent à vous. La reprogrammation d’une télécommande est la même que pour sa programmation. Vous avez donc le choix entre la reprogrammation à auto apprentissage et la reprogrammation à Switch. Pour la reprogrammation à auto apprentissage, il faut appuyer sur la touche MEMO de votre récepteur et ensuite appuyer sur la touche de programmation pour revenir à la programmation initiale. Si votre bip portail affiche un codage à Switch, vous n’aurez qu’à copier les mêmes positions des Switchs sur une télécommande qui est déjà programmée pour simplifier le travail. Il n’est pas indispensable d’être un as en bricolage pour reprogrammer une télécommande de portail coulissant. Il faut juste savoir s’appliquer et utiliser le ou les outils nécessaires (en cas de besoin). Aussi, pour la reprogrammation d’une télécommande de portail, vous devez toujours avoir à votre disposition une télécommande qui est déjà en service.

comment installer une pompe a chaleur air eau

De nombreux efforts sont actuellement faits pour permettre à une maison de conserver une bonne température au cours des saisons froides, et la pompe à chaleur se compte parmi les dispositifs qui permettent de faire cela. En outre, de plus en plus de personnes se tournent vers cette option en raison des différents avantages qui l’accompagnent.

Présentation de la pompe à chaleur

Une grande partie des dispositifs de chauffage qu’on trouve sur le marché fonctionnent de manière spécifique, soit on utilise de l’énergie pour générer de la chaleur. L’énergie en question peut être de l’électricité, du fioul ou bien du gaz de chauffage, mais des appareils comme la pompe à chaleur ne se plient pas à cette règle. En effet, ce type de dispositif peut générer de la chaleur en retirant celle présente dans l’air au dehors de votre maison.

En procédant de cette manière, la pompe à chaleur n’a pas besoin de dépendre d’une énergie de chauffage pour pouvoir générer correctement de la chaleur dans une maison. Tout ce qu’elle a à faire, c’est prendre la chaleur de l’air à l’extérieur, qui y est présent sous forme de calories, et de le transporter à l’intérieur pour le transférer à l’air. Dépendamment du type de pompe à chaleur, le procédé est différent, et on note par exemple les pompes air-air et air-eau.

La spécificité d’une pompe à chaleur air-eau

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur consiste à transférer de la chaleur dans l’air intérieur d’une maison, mais la méthode utilisée pour transférer cette chaleur peut varier. Ainsi, sur une pompe à chaleur air-eau, la chaleur est d’abord transmise à de l’eau, puis celle-ci passe par des emplacements stratégiques dans la maison, grâce à des conduits placés dans les murs ou bien dans le sol, et la chaleur est émise dans les pièces par radiation.

Il est donc nécessaire de disposer d’eau pour qu’on puisse convenablement utiliser ce type de pompe à chaleur. En outre, ce type de dispositif de chauffage comprend deux unités, dont une extérieure, qui se charge de collecter la chaleur, et une intérieure, dont le rôle est de redistribuer celle-ci. Le transfert de chaleur est rendu possible grâce au liquide dit frigorigène, qu’on retrouve également sur d’autres appareils en relation avec la température, comme le réfrigérateur. Son rôle est de collecter la chaleur puis la relâcher là où nécessaire, et est donc un élément clé.

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau

Vous devez d’abord vous décider si vous souhaitez faire transiter l’eau par le sol ou dans les murs, et d’ensuite faire les installations requises pour cela. Dans les deux cas, il faudra faire des travaux d’une certaine envergure, et cela peut prendre plusieurs jours avant qu’ils ne soient enfin terminés. En raison de l’utilisation du liquide frigorigène, il ne vous est cependant pas permis de vous charger de cette partie des travaux.

En effet, il s’agit d’un liquide hautement dangereux, que seuls des professionnels habilités ont le droit de manipuler. D’ailleurs, si le moindre problème en relation avec une fuite de liquide frigorigène a lieu chez vous, vous devez immédiatement faire appel à un technicien pour résoudre le problème, car il s’agit là d’un liquide hautement toxique.

Comment choisir son chauffage en appartement ?

Le matériel de chauffage se compte parmi les choses les plus importantes de notre vie quotidienne, dans la mesure où sans celui-ci, il nous serait difficile de mener une vie dans le confort à partir du moment où la température extérieure baisse. Ainsi, le choix des différents dispositifs à utiliser doit se faire avec la plus grande des précautions.

Comment fonctionne le chauffage ?

Il s’agit de dispositifs qui sont utilisés pour chauffer l’air dans une pièce, et les différentes manières de générer la chaleur puis de la transmettre à l’air peuvent varier. Pour chauffer les maisons avec de petites dimensions, les choix sont multiples, et la simple acquisition d’un radiateur peut vous permettre de faire cela de manière efficace. Une cheminée peut aussi faire l’affaire, dans le cas où vous vivez dans une vieille maison, et que celle-ci fait juste office de décoration.

Pour les maisons plus grandes, il peut être nécessaire de faire appel à des systèmes plus complexes, qui seront principalement composées d’un chauffage central, et de trajets permettant la circulation de la chaleur d’une pièce à l’autre. La chaleur peut être transportée de différentes manières, dont via l’air, mais aussi via l’eau. Pour générer la chaleur, il est essentiel de faire la consommation de sources d’énergie diverses, dont le gaz de chauffage, mais aussi l’électricité.

Comment se décider pour un modèle ?

Vous devez d’abord prendre en compte différents paramètres, et l’un de ceux-ci est la taille de votre maison. Si celle-ci ne comporte pas beaucoup de pièces, et que les superficies de celles-ci ne sont pas très importantes, un simple radiateur électrique fera l’affaire. C’est un appareil qui ne consomme pas excessivement d’électricité, mais aussi qui ne coute pas trop cher à l’acquisition. Si vos besoins sont plus poussés, par exemple pour des pièces plus grandes, il vous est possible de vous tourner vers des modèles plus puissants.

Les cheminées électriques sont des dispositifs intéressants, qui permettent de générer une bonne quantité de chaleur, ce qui convient pour les grandes maisons, et qui utilisent également du bois pour générer de la chaleur, ce qui est un grand avantage. En effet, le bois est l’un des matériaux de chauffage les moins onéreux qu’on puisse trouver sur le marché actuellement.

Choisir son fournisseur de système de chauffage

Un élément de chauffage est un investissement relativement gros, aussi il est conseillé de bien faire le choix du modèle à acquérir, mais aussi de l’endroit où vous en faites l’acquisition. En effet, il est toujours appréciable de pouvoir bénéficier d’un service après-vente, car si vous achetez un appareil de chauffage d’occasion, vous ne serez pas dans la possibilité de contacter le vendeur pour de l’aide.

Ainsi, favoriser la qualité pour ce qui est des systèmes de chauffage vous permet de faire appel à l’assistance d’un service clientèle en cas de panne. Si jamais le souci vient d’un défaut de fabrication, il vous est possible de faire une procédure pour entamer un remplacement de votre dispositif, dans le cas où vous en avez fait l’achat près d’un vendeur agréé.

télécommande de portail Somfy qui ne fonctionne plus

Quelle que soit la performance et la qualité de la télécommande de portail Somfy, comme tout autre dispositif de sécurité, elle n’est pas à l’abri d’une panne ou d’un dysfonctionnement. Cependant, même si elle ne fonctionne plus, vous n’êtes pas toujours obligé de la remplacer, ni de la jeter. Vous pouvez procéder à une réparation. Dans cet article, nous vous guiderons dans la réparation d’une télécommande de portail Somfy.

Zoom sur la télécommande de portail Somfy

Avant de vous guider dans la réparation de la télécommande de portail Somfy, nous aimerions d’abord vous en dire plus sur la marque elle-même. Il s’agit d’une enseigne qui s’est spécialisée dans le domaine de la domotique. Elle est présente de ce milieu depuis plus de 40 ans. Grâce à ses expériences, elle fait actuellement partie des leaders et références incontournables dans ce domaine. Bref, Somfy propose à ses clients des télécommandes de portail performants et fiables. Ses télécommandes combinent également qualité de fabrication et facilité d’utilisation. À cet effet, en achetant la télécommande de portail Somfy, vous pouvez profiter de tous les atouts d’une télécommande de bonne marque tout en bénéficiant d’un meilleur rapport qualité/prix.

La cause du dysfonctionnement de la télécommande

Avant de vouloir réparer une télécommande de portail, il faut au premier lieu déterminer l’origine du problème. Pour cela, vous devez procéder à un test tout en utilisant votre téléphone portable. Cela vous aidera à être sûr. Ainsi, prenez votre téléphone et mettez-le en position photo ou caméra. Ultérieurement, vous devez le placer face à votre télécommande tout en appuyant sur un de ses touches. Si une lumière de couleur blanche ou violette apparaît, vous pouvez être sûr que la télécommande fonctionne très bien. Dans le cas contraire, il est recommandé de changer les piles. Les piles peuvent être la source du dysfonctionnement de votre télécommande. Puis, si le problème ne vient pas de là, il est impératif de démonter la télécommande afin de procéder à sa réparation. La panne peut venir de l’intérieur.

La réparation d’une télécommande de portail Somfy qui ne fonctionne plus

Comme nous l’avons dit plus, avant la réparation d’une télécommande, il faut d’abord la démonter tout en retirant les vis de fixation (de même pour la télécommande de portail Somfy). Ce travail doit se faire via un couteau ou une lame rigide. Or, avant le démontage, il est conseillé d’enlever les piles. Ensuite, avant la réparation proprement dit, il faut procéder à un nettoyage simple de la télécommande. Le circuit imprimé doit être nettoyé par un coton-tige imbibé d’alcool, tandis que la partie graphite par un coup de crayon mine. Cette action peut parfois suffire pour résoudre le problème. Toutefois, il faut passer à la deuxième étape de la réparation. Il s’agit de placer un morceau de papier alu sur l’arrière de la touche. Enfin, terminez la réparation par un petit test de la télécommande. Si elle ne fonctionne encore pas, nous vous recommandons d’acheter une nouvelle télécommande de portail, c’est la dernière solution à prendre.

isolation pour plafond

Tout comme la toiture les murs et le sol, le plafond sont source de pertes de chaleur d’une maison. Pour cela, il doit faire l’objet de travaux d’isolation. Mais avant de débiter ce projet, il faut savoir qu’il existe plusieurs types d’isolants. Aussi, il est nécessaire de faire le bon choix. Dans cet article, nous allons faire le point sur l’isolation pour plafond.

Pourquoi isoler son plafond ?

Plusieurs raisons amènent une personne à isoler le plafond de sa maison. Cette partie se trouve près du toit. Aussi, il est très vulnérable aux agressions extérieures notamment aux bruits. Pour éviter les nuisances sonores, l’isolation du plafond s’avère nécessaire. En effet, en isolant votre plafond de maison, vous bénéficierez d’un confort acoustique. Vous n’attendez plus les bruits provenant de la toiture comme les bruits des pluies etc.

Ensuite, les travaux d’isolation d’un plafond réduit la perte thermique dans une habitation. L’isolant retient la chaleur à l’intérieur de la maison et l’empêche de sortir vers l’extérieur par le plafond. Conséquence, vous réalisez de grandes économies sur vos factures de chauffage. Eh oui, en période hivernale, l’isolant lutte contre le froid, vous évite par la suite de mettre votre système de chauffage en pleine puissance. Et en été, l’isolation de plafond empêche la chaleur de pénétrer à l’intérieur de la maison. Cela a un impact sur votre consommation d’électricité puisque vous n’avez pas besoin d’abuser de votre système de climatisation.

Quel isolant pour plafond choisir ?

A vrai dire, il n’y a pas d’isolants particuliers pour le plafond. Tout dépend de votre goût et de votre budget puisque tous les isolants ne se valent pas. Ils ont chacun leur prix et leur forme.

Isolant minéral

L’isolant minéral reste le plus prisé en raison de son prix abordable et sa facilité de pose. Il s’agit de la laine de verre et de la laine de roche. Les propriétés thermique et acoustique de ces isolants n’ont plus à démontrer. De plus, la laine de verre et la laine de roche résistent bien au feu, elles sont incombustibles en cas d’incendie. Il est à noter seulement que les isolants minéraux ne sont tellement écologiques du fait de leur fabrication à haute température. Ils peuvent également être nuisibles à la santé.

L’isolant naturel

Ils se déclinent dans de nombreux types les isolants naturels et ils sont fabriqués à partir des matériaux naturels. Vous pouvez choisir entre la laine de bois, le liège, l’ouate de cellulose, la chanvre, le lin, la laine de mouton et bien d’autres encore. Comme ils sont naturels, ces isolants ne sont pas nocifs pour la santé. Ils sont en effet exempts de fibres irritantes. A noter que les isolants naturels sont écologique et ils respectent bien l’environnement. Le produit est idéal pour isolation plafond, isolation mur et isolation toiture. Cette liste est non limitative, il existe d’autres catégories d’isolants pour plafond. Mais comment poser isolant pour plafond ?

quel est le meilleur chauffe eau électrique

Quel est le meilleur chauffe-eau électrique ?

Gage de confort et de bien être, l’usage du chauffe-eau électrique est vital pour notre quotidien. Mais entre un chauffe-eau électrique à ballon et instantanée, lequel choisir ? Dans cet article, nous allons essayer de mettre en avant leurs avantages respectifs.

Entre un chauffe-eau électrique instantanée et à ballon : lequel choisir ?

Le besoin en eau chaude sanitaire au quotidien explique pourquoi le chauffe-eau électrique est tant convoité. Les nombreux atouts dont il présente ne sont pas en reste. Cela se traduit tout d’abord en termes de gain de temps. Grâce à la chauffe eau électrique, vous allez pouvoir éviter de vous lever tôt pour chauffer l’eau. Très pratique, il vous suffit juste de tourner le robinet, et de l’eau chaude s’offre instantanément à vous. Comme par magie, rien que d’un simple geste, et vous allez pouvoir vous doucher convenablement. La salubrité de l’eau qu’elle libère constitue également un atout considérable. Ce n’est pas tout, en choisissant cet appareil, vous allez pouvoir jouer un rôle écologique important. La raison est simple. Au lieu d’utiliser le bois comme solution de chauffage d’eau, vous allez recourir à l’électricité. Au cas où vous habitez dans une région où l’eau est particulièrement agressive, sachez que le chauffe eau électrique s’adapte à tous types d’eau. Mais le chauffe-eau électrique présente deux modèles différents, aussi performant l’un que l’autre : le chauffe-eau électrique instantanée et le chauffe-eau par accumulation. Pour la première, celle-ci est dépourvue de réservoir de stockage. Ce modèle présente un mode de fonctionnement assez simple. Dès que l’eau atteint le serpentin, celle-ci est directement réchauffée par le brûleur. D’ailleurs, il présente de grands avantages puisqu’il peut s’installer partout où vous êtes. D’autant plus, le chauffe eau instantanée fournit une quantité d’eau à la demande. Ce n’est pas tout, ce dispositif est loin d’être une source d’encombrement, donc convient tout particulièrement aux petits appartements. En revanche, le chauffe eau électrique par accumulation est différent, puisqu’il est doté d’un ballon ou réservoir de stockage. Dès que l’eau passe à travers l’entrée d’eau froide, celui-ci est directement traitée par le préparateur, et chauffée ensuite par le thermostat. Ainsi, dès que vous ouvrez le robinet, vous bénéficieriez instantanément d’une eau chaude sanitaire. Enfin, il faut savoir que ce dispositif est plus économique, à condition d’arrêter la chauffe eau de tourner en plein régime, pendant les heures creuses. Alors que choisissez-vous ? Un chauffe-eau qui vous fourni instantanément en eau chaude, mais dont la quantité d’eau est limitée ? ou un chauffe-eau qui fourni de l’eau chaude à la demande mais qui requiert plus de temps, quant au temps de chauffage ?