Parce que la construction d’un abri de voiture est semblable à l’implantation de tous les autres types de structure extérieure, il convient de respecter certaines conditions administratives avant de l’installer. Ces normes peuvent fluctuer en fonction de plusieurs facteurs et il est même possible que certains genres de carport ne nécessitent pas un permis pour la construction. Si vous souhaitez être épargné de cette déclaration de travaux, découvrez dans ce dossier toutes les possibilités qui peuvent s’offrir à vous. Allons-y !

Pourquoi déclarer la construction d’un carport ?

En règle générale, toute structure ayant une dimension supérieure ou égale à 5 m2 devrait faire l’objet d’une déclaration préalable auprès de la mairie avant d’entamer les travaux. Ce qui signifie alors que le carport entre dans ce classement. Mais bien entendu, si vous envisagez de construire un abri qui a un volume plus petit, 5 m2 par exemple, vous n’êtes pas concerné par cette règle. En revanche, cette norme peut être différente en fonction des exigences de chaque région. De ce fait, le mieux serait d’aller consulter les autorités compétentes de votre région d’habitation pour éviter les désagréments suite au non-respect de la loi. Cette déclaration est indispensable parce que vous allez apporter une modification sur l’aspect général de votre propriété. Aussi, dans certains cas, l’obtention d’un permis de construire peut vous éviter une altercation avec vos voisins s’ils ont des réclamations à faire concernant votre construction. Par ailleurs, si vous habitez sur une zone protégée, la construction nécessite obligatoirement une déclaration avant de commencer. Ici, ce n’est pas à vous de décider si l’installation aura lieu ou non, mais il s’agit de l’attribution des autorités. Pour cette déclaration, le propriétaire doit fournir plusieurs dossiers et remplir des formulaires ayant un rapport avec la construction qu’il souhaite réaliser. Les détails relatifs à ce sujet sont à vérifier auprès de chaque commune.

Comment éviter la déclaration ?

Comme il a été susmentionné, il est possible d’échapper à cette règlementation. En premier lieu, il ne sera pas nécessaire de demander un permis si l’abri de voiture ne dépasse pas 5 m2. Ce type de carport est destiné aux petites voitures que les citadins utilisent ou aux motos. Il est également inutile de déclarer la construction du carport si celui-ci va être fabriqué à partir de matériau souple et démontable comme le PVC. Cette sorte de structure est présentée sous forme de construction en acier qui possède une toiture en PVC. Et même si ce carport semble être fragile, il arrive parfaitement à abriter et protéger les voitures. Il peut être fermé ou ouvert si vous le souhaitez et des modèles d’une grande variété sont proposés sur le marché. Toutefois, il est important de souligner que s’il ne nécessite pas de déclaration, c’est qu’il est considéré comme étant une structure temporaire qui doit donc rester là durant un moment déterminé. Sachez alors que si vous envisagez de garder ce type de carport durant plus de trois mois, vous devez demander un permis de construire comme avec les autres constructions.

Carport sans declaration de travaux

Vous pourrez aussi aimer