comment isolation un mur interieur

Une bonne isolation de votre domicile est essentielle pour que l’intérieur en soit confortable, et pour faire cela convenablement, il est nécessaire de mettre en place différents isolants dans des parties spécifiques de votre maison. En outre, le mur est une partie dont on doit convenablement se charger de l’isolation, au risque de voir beaucoup de chaleur s’échapper de votre maison.

La question de l’isolation du mur

La vitesse à laquelle la chaleur s’échappe d’une maison n’est pas la même suivant la partie de la maison concernée, et le toit et les murs sont les endroits de votre toiture qui laissent la chaleur s’échapper le plus vite possible. Pour ce qui est des murs, ce sont près de 20% de la chaleur présente dans votre domicile qui peut s’en évaporer, or cela ajouté à ce qui peut se perdre depuis le toit compte pour la moitié au total de la perte de chaleur.

Il est donc essentiel de faire une bonne isolation du mur, notamment pour éviter les ponts thermiques ; il s’agit de zones spécifiques dans les murs par lesquelles il est plus facile pour la chaleur de s’échapper. Si ces zones thermiques sont surmontées d’isolants, il ne sera pas possible qu’elles aient effet. Tout dépend de la qualité des isolants que vous utiliserez, ainsi que de la qualité de la pose.

Isoler votre mur par l’intérieur

Il est possible de faire deux sortes d’isolations des murs : en le faisant de l’intérieur, et en le faisant de l’extérieur. Chaque option s’accompagne d’un ensemble d’avantages et d’inconvénients, et il vous incombe de prendre votre décision pour l’option qui vous sied le plus. En outre, la décision d’isoler votre mur de l’intérieur vous assure une plus grande résistance thermique comparée à une isolation par le dehors. En effet, la chaleur serait directement confrontée aux isolants, lorsque dans le cas d’une pose à l’extérieur, elle a encore le temps de traverser le mur.

Le principal inconvénient réside dans l’avancement des murs, qui peut être assez notables, soit jusqu’à quelques dizaines de centimètres. Cela inclut qu’il vous faille faire des réaménagements au sein des pièces qui sont concernées par les travaux, notamment sur le plan de la décoration d’intérieur. Aussi, il n’est pas possible de mener une vie quotidienne normale dans les pièces pendant les jours où la mise en place des isolants est en cours, en raison du bruit des travaux.

La mise en place d’isolant mur intérieur

Il existe deux principales méthodes pour isoler une maison de l’intérieur, et la première d’entre elles consiste en la construction d’une ossature généralement en métal situé à une certaine distance du mur, et dans laquelle pourra prendre place l’isolant. C’est une méthode intéressante, et vous permet notamment le choix de faire l’utilisation d’isolant comme la laine soufflée.

L’autre méthode consiste à coller les isolants aux murs, puis à recouvrir le tout avec du plâtre. La mise en place du plâtre est également une nécessité dans le cas de la première méthode, et cela pour assurer une bonne apparence esthétique.

Comment régler mon chauffage ?

Lorsque nous utilisons notre chauffage, nos besoins par rapport à celui-ci peuvent fluctuer selon le moment donné de la journée, ou même de l’année. La meilleure chose à faire est ainsi de mettre en place un dispositif qui permet de faire face convenablement à ces variations.

L’utilisation d’un thermostat

C’est un élément utile qui vous permet de gérer la température dans l’ensemble des pièces de votre maison. Pour cela, il est nécessaire de lier celui-ci aux différents appareils de chauffage, et de lui donner le contrôle des niveaux de chaleur émise dans les pièces. Rien qu’en tournant un bouton, vous pouvez faire diminuer la température dans votre domicile, ou la faire augmenter au choix. L’idéal conseillé par les autorités compétentes en termes de performances énergétiques des bâtiments, les seuils qui marient bien confort et consommation raisonnable d’énergie de chauffage se situent entre 15 et 19° C.

Dans les maisons avec un système de domotique, le thermostat est encore plus pratique, dans la mesure où il est possible de gérer le fonctionnement de celui-ci. IL vous suffit en effet de le relier à votre unité centrale de commande, et vous pourrez par la suite indiquer à votre thermostat quelle température appliquer dans les pièces, et cela en vous aidant d’un ordinateur ou même de votre smartphone.

Le recours à la sonde thermique

L’un des indicateurs qui aide à dire avec précision quelle température serait idéale en intérieur est bel et bien celle de l’extérieur. Aussi, il y a de nombreux systèmes de chauffage qui se basent sur la température externe pour fournir une quantité spécifique de chaleur. La sonde thermique est le dispositif qui permet de faire cela facilement, et il vous suffit de la placer en dehors de chez vous pour qu’elle puisse capter la température et en informer votre chauffage.

L’avantage réside dans le fait que vous ne basez plus sur votre simple ressenti pour évaluer la température ambiante parfaite de votre maison à un instant donné et le niveau de confort de cette température. Ici, on fait des calculs pour trouver le bon compromis, c’est-à-dire une température qui ne soit ni trop chaude, ni trop froide, et qui consommera une quantité minimale d’énergie de chauffage. Ce genre de sonde se retrouve le plus souvent sur les systèmes de chauffage qui distribuent la chaleur via de l’eau chaude, comme certains planchers thermiques.

Utiliser un robinet thermique

C’est une solution qui s’applique principalement aux systèmes de chauffage qui s’aident de l’eau chaude pour émettre de la chaleur, et contrairement à la sonde, il ne peut s’appliquer que dans ce cas de figure en particulier. En effet, la sonde thermique peut très bien être reliée à un système de domotique, et les données qu’elle recueille peuvent servir pour optimiser le fonctionnement du thermostat.

Un robinet thermique se charge de gérer la température de l’eau de chauffage, qui est transportée dans les parties de votre maison telles que le plancher ou les murs chauffants. Vous pouvez régler le seuil manuellement en fonction de la température nécessaire dans une pièce donnée ; il est notamment possible de la régler sur 5 niveaux, qui vous font disposer d’une chaleur allant de 15 à 22°C.

Quels matériaux privilégier pour créer une nouvelle pièce à vivre ?

Certaines personnes naissent avec un grand œil pour la décoration ou le design. D’autres l’apprennent et sont capables de l’appliquer avec succès. Et puis il y a le reste d’entre nous. Si vous n’avez pas beaucoup de talent pour le design, sachez que la connaissance de quelques techniques de base peut vous emmener très loin.

Lire la suite « Quels matériaux privilégier pour créer une nouvelle pièce à vivre ? »